Forage de puits dans le delta du Mékong.

Cette semaine on m'a demandé : " Pourquoi forer des puits dans le delta du Mékong ?"

30/08/2010 : Voici ma réponse :


Forage de puits dans le delta du Mékong

Depuis sa source sur les hauteurs de l'Himalaya, le Mékong traverse la Chine (Yunnan), fleurte avec le Laos, le Myanmar la Thaïlande puis traverse le Cambodge où il vient mourir (sous le nom de Cửu Long. Après avoir parcouru environ 4.500 Kms il rejoint d'autres grands fleuves (Tiền Giang, Hậu Giang, Cổ Chiên, Hàm Luông, Sông Mỹ Tho...), pour former le delta du Mékong et ses 13 provinces.


Forage de puits dans le delta du Mékong.


Mourir n'est pas un euphémisme même si les pays en amont nient toute pollution, ou affirment que tous les barrages en cours de construction n'auront pas d'impact sur la population et la faune, un fait est que faute de poisson les pêcheurs n'ont plus d'activité et doivent se reconvertir, bientôt la plus grande richesse du fleuve se mesurera par sa teneur en métaux lourds (plomb, mercure, cadnium etc...), sans compter les pesticides utilisés à outrance et hors de toutes normes internationales. De plus, avec tous ces barrages, il est à prévoir que faute de limon, riche en éléments nutritifs, l'agriculture locale aura la même destinée.

Le delta dont les principales villes sont Cần Thơ, Châu Đốc, Mỹ Tho, couvre 55 000 Km2 et héberge 18 millions d'habitants dont 23% n'ont pas accès a une eau potable ou propre. L'eau manque parfois pendant la période sèche et celle des puits est généralement polluée s'ils ne sont pas forés suffisamment profondément.

"L'eau est source de vie" a-t-on coutume de dire, purificatrice et régénératrice... Mais tout dépend de l'endroit où on la puise... Dans le Mékong elle est omniprésente, une bonne partie de la population la consomme après l'avoir fait décanter dans des jarres de terre... Cette même eau où ils se baignent et font leurs besoins... Cette eau indispensable à la vie devient vecteur de maladies hépatiques et autres parasitoses qui comptent parmi les causes les plus importantes de morbidité et de mortalité au Vietnam.


Forage de puits dans le delta du Mékong.


Face à ce terrible constat, l'association "les enfants du dragon" a décidé de réagir concrètement dans le cadre du développement communautaire et participatif des régions rurales du Vietnam, cette action repose sur 3 principes fondateurs :

- solidarité : avec et pour les plus pauvres,
- participation : tout pour eux et avec eux,
- durabilité : programmes à très bas coût qui changent définitivement leur vie.

Ses actions se situent essentiellement dans les domaines du relogement et de l'accès à une eau "propre" pour les plus démunis. Les forages sont effectués à une centaine de mètres de profondeur complétés par l'installation d'une pompe à main car nombre de ces familles n'ont pas l'électricité, pour un coût de 120¤/unité.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.87.166) if someone makes a complaint.

Report abuse