Paru dans la presse vietnamienne

Publié en ligne le 29.01.2017 - https://goo.gl/YVsgBv - Journal "Người Đưa Tin"

Ông 'bụt' ngoại quốc viết lại tương lai, lo Tết cho người Việt nghèo
Un "bouddha" étranger réécrit l'avenir et s'occupe du Tết pour les Vietnamiens pauvres.

TRADUCTION EN FRANÇAIS
Ci-dessous en vietnamien

Malgré son âge avancé, et des problèmes de santé, il n'arrête pas son parcours de réécriture sur l'avenir pour les pauvres au Vietnam.

Petit à petit (mot par mot), il apprend le vietnamien pour faire de l'humanitaire.


Débutant la journée avec une tasse de café au lait glacé, M. Marc De Muynck (souvent appelé Marc, 67 ans, vivant dans le district Bình Tân, Ho Chi Minh-Ville), vice-président de l'association humanitaire "Les Enfants du Dragon", il est déjà au bureau, pour planifier la mise en œuvre des projets humanitaires.

Pour lui, la mise en œuvre des projets pour aider les enfants et les pauvres au Vietnam est sa motivation, sa joie de vivre. Avec un accent typiquement Français, il a dit: "J'ai toujours rêvé, désiré aider les pauvres, surtout les enfants. Chaque fois que je voyage, et que je rencontre des personnes en difficulté, des orphelins, je suis triste. Je m'imagine dans cette situation, et je sais que je dois faire quelque chose pour les aider, pour améliorer leur situation.

Il dit qu'au cours de sa vie, il a pas mal voyagé, travaillé avec plusieurs organisations caritatives pour aider la communauté. Cependant, arrivé au Vietnam, il était séduit par ce pays. Il est resté au Vietnam et a décidé de consacrer le reste de sa vie à aider les plus défavorisés.

"En 2002, je fis un long voyage, y compris le Myanmar, j'ai voulu mettre en œuvre des projets humanitaires pour aider les enfants pauvres et les enfants des rues de Rangoon et Mandalay. Mais, j'avais du mal à obtenir le statut de résident permanent dans ce pays. Le Projet inachevé, je devais retourner en France. En venant au Vietnam, je sentais une relation différente, difficile à définir. C'est "un faisceau d'émotions" qui me retient, me rend attaché à ce pays. Après mon retour en France pour le traitement du cancer je suis revenu en 2007 avec le désir d'aider les orphelins, les enfants abandonnés et les pauvres au Vietnam ", dit Marc.

Les premiers jours de bénévolat, tout seul à travers les villages et les localités pauvres, il planifiait et organisait la construction de maisons de charité, le forage de puits ou l'installation de station de traitement potable ici et là... La barrière de la langue lui fait rencontrer quelques difficultés.

Mme Dương Kim Lien (habitant Bình Tân, Ho Chi Minh-Ville), son assistante, a déclaré: "Auparavant, il était volontaire à "Maison Chance" et donnait des cours de français. Mais il a trouvé que son travail ne satisfaisait pas son désir d'aider les pauvres et les orphelins. Il s'en est séparé, et a trouvé une nouvelle direction pour la charité. Je vois en lui le désir intense de compassion. Au moment où je l'ai connu, il ne parlait pas le vietnamien. Pour faire de l'humanitaire, il décompose les mots, les assemble dans des phrases ressemble à du vietnamien pour communiquer. Puis il a investi du temps et de l'argent pour apprendre le vietnamien. Après une année de frais d'études énormes et d'efforts continus, il a un bagage de langue qui sonne un peu bizarrement mais suffisant pour la bonne cause".

Madame Liên a dit : par la ténacité, le désir d'aider les pauvres, en particulier les enfants orphelins, Marc l'a émue et elle a accepté de travailler au sein de l'association "Les Enfants Du Dragon".

«Je n'ai jamais vu quelqu'un de si passionné pour la charité comme lui. Il a une empathie particulière pour le sort misérable. Se rendant aux lieux avec des familles pauvres, il est fortement touché et ému lors de ses rencontres.

En particulier, il aime les enfants : voyant un enfant affamé, malheureux ou sans appui, il cherche à l'aider à tout prix. En outre, il a une manière très différente de faire la charité. Il se demandait toujours comment faire pour que la personne obtienne de l'aide tout en ayant la motivation de se relever et de s'en sortir, vers un avenir meilleur. Pour les orphelins qui ont des parrains / marraines, ou qui ont un toit grâce à lui, Marc pense que ces enfants devraient être éduqués pour parfaire leur personnalité", a déclaré Liên.

Réécrire l'avenir des vies malheureuses.

La mise en œuvre de projets humanitaires menés avec plein d'enthousiasme, de perfectionnisme s'est heurtée à plusieurs reprises aux difficultés. À certains moments, il croyait que ces projets n'existaient plus que dans sa pensée idéaliste.

Il a dit: "Au début, j'ai mis en place un réseau de relations pour créer l'équipe volontaire Vietnam - France. Dans un premier temps, les bénévoles sont très enthousiastes, et nombreux. Mais au bout d'un certain temps, nombreux sont ceux dont la motivation s'évapore...

Nombreux sont ceux qui ne savent pas concilier travail quotidien et charité. Les déplacements sont longs et difficiles, en particulier les conditions météorologiques comme la chaleur, la pluie, ... ce qui décourage les bénévoles. Beaucoup de gens font la charité juste pour recevoir l'hommage des autorités ou le remerciement des personnes bénéficiaires ... Beaucoup de gens espèrent gagner en notoriété dans la société en faisant des actions humanitaires. Mais si les activités caritatives ne répondent pas à leurs aspirations, ils abandonnent ... ".

Mais la difficulté ne le rebute pas. Il a dit: "Voyant une personne dans des circonstances difficiles, l'émotion est toujours vive à l'intérieur de moi, comme la première fois où je rencontrais une famille sans abri dont le bien le plus précieux était un petit chien".

"Et je sais, je vais continuer mon travail de bénévole. Je me souviens du jour où j'ai rencontré une famille où il ne restait plus qu'une vieille femme qui élevait son petit-fils dans une cabane couverte de sacs en plastique. Sur le vieil autel il y avait plusieurs photos des personnes décédées. Quelques jours plus tôt, elle venait de perdre sa fille. Elle continuait à élever toute seule son petit-fils maigrelet. Sans emploi et sans terre, elle faisait tout ce qu'elle pouvait faire, mais elle est restée inébranlable à la scolarisation de son petit-fils. À ce moment-là, je savais que je devais l'aider à avoir un toit à l'abri de la pluie et l'aider à élever son petit-fils à grandir dignement".

Mme Lien a déclaré que, après les premières années de difficultés dans les procédures administratives, jusqu'à présent, Les Enfants du Dragon et Marc ont fait beaucoup de projets de bénévolat significatifs. En plus des importantes subventions semestrielles pour les foyers d'accueil dans la ville, "Les Enfants du Dragon" ont construit plus de 107 maisons d'affection pour les familles pauvres et démunies, creusé 51 puits, construit 8 stations de traitement de l'eau pour les villages en pénurie d'eau potable.

En outre, Marc a également octroyé des bourses et des fournitures scolaires, des vélos... pour les étudiants pauvres et studieux. En particulier, pendant le Têt, il a également offert des cadeaux pour les pauvres, acheté des jouets et des denrées alimentaires pour les orphelins des foyers d'accueil.

Jusqu'à présent, malgré ses difficultés à marcher, l'âge avancé et quelques soucis de santé, M. Marc De Muynck n'a pas une minute de répit dans ses activités de bénévolat. Il dit que, plus que de l'argent et la célébrité, il a beaucoup reçu, à partir de ce parcours.

Il a partagé : "Ma Récompense n'est pas dans un salaire. Je suis "payé" par le sourire des enfants quand on leur offre des fournitures scolaires, des jouets, des vélos ... Je suis "payé" par le scintillement de joie qui brille dans les yeux de ceux à qui vous avez apporté des médicaments ou des denrées alimentaires. Vous êtes parfois aussi payé par des pleurs...... Mais ce sont des pleurs de bonheur. C'est aussi simple que cela, tout simplement ce qui me motive, qui me fait avancer et me donne envie de continuer la mission de bienfaisance"

Hà Nguyễn (Rédactrice)

Note de la Rédaction :

Merci pour les nobles sentiments de : "Les Enfant Du Dragon"

Récemment, M. Marc de Muynck et "Les Enfants du Dragon" ont récemment terminé un centre d'accueil multi fonctionnel à Cần Giuộc (Long An). Le centre dispose de 1400 m2 de surface et se compose d'un rez-de-chaussée et de deux étages avec des salles de classe, bibliothèque, atelier d'activités artistiques, salle de divertissements, des loisirs, salle médicale ... Les Orphelins seront nourris et éduqués jusqu'à 18 ans. À l'âge adulte, si besoin le centre continuera la formation avec l'espoir que l'enfant aura une qualification professionnelle pour son avenir.
À la cérémonie d'inauguration du centre, Monsieur Lê Tấn Dũng, vice-président de la province de Long An a noté que grâce à la contribution de l'association "Les Enfants du Dragon", Marc et "Les Enfants du Dragon" ont réservé beaucoup de sentiments nobles et d'activités intéressantes pour les orphelins, les personnes défavorisées de la province en particulier et du Vietnam en général.





EN VIETNAMIEN


Paru dans la presse vietnamienne


Paru dans la presse vietnamienne


Paru dans la presse vietnamienne


Paru dans la presse vietnamienne



INFORMATIONS PERMANENTES DIVERSES


"LES ENFANTS DU DRAGON"

Le siège de l'association est en France :
73 Rue Roger Salengro - 59 243 - Quarouble

Contact Vietnam : 66/21 đường Cây Cám - Phường Bình Hưng Hoà B - Quận Bình Tân
TP Hồ Chí Minh (Việt Nam) - DĐ - Mobile (0084) - 0937 126 605
ID SKYPE/Yahoo : marcopolo19492000


@ Courrier électronique

Si le lien ci-dessus ne fonctionne pas, aller à http://lesenfantsdudragon.com/presentation/contact/


Chèques et courriers sont à adresser à :


“Les Enfants du Dragon”
Chez Mr André Quancard
18 Chemin du Prat - 31170 Tournefeuille


"REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK"
EN CLIQUANT ICI




BOITE VOCALE - 0970 831 315




Rappel : Vous pouvez faire un don ou parrainer un enfant (Cliquez ici), dossier expédié sur demande.

Un reçu fiscal permettant de déduire de votre impôt 66% du montant de votre don est délivré en fin d'année
(dans la limite de la réglementation des services fiscaux)
.

Tags : Vietnam - humanitaire - enfant - dragon - Saigon - Ho Chi Minh - Can Giuoc - Long An - orphelin

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.166.141) if someone makes a complaint.

Report abuse